Sète : état des lieux, dans quel monde vivons-nous ?

au Carré Ste Anne à Montpellier

en 2008

 

 

Au cas où ça aurait échappé à certains d'entre vous, voici ici pointés du doigt les barreaux de cette grille de lecture qui nous sépare du vaste monde, et nous enferme dans la vision parcellaire qu'on appelle réalité .

Vous, moi, les papous, les gaulois ... tous subissons cette partialité carrément totalitaire, c'est juste la grille qui change, le sens des barreaux, du poétique au cynique suivant les cultures ...

Faut pas se plaindre, le matraquage en 4 par 3 ou en prime time, c'est quand même pas la vraie trique, n'empêche qu'à la longue, on finit moutons bien dociles tout pareil .

Quand à ce petit oiseau, c'est vrai qu'il a bon dos . Pas plus immoral que les autres, mais tellement familier ...

 

 

__________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________

 

 

 

 

exposées au PPCM 51 rue des Tilleuls à Nîmes

en Mars - Avril 2009

 

Frédéric Périmon a mis au point un système très simple permettant de dérober la pièce de 1 euro que les autres consommateurs mettent dans la poignée de leur caddy lorsqu'ils font leurs courses au supermarché.

Dans le premier film tourné en caméra caché, Frédéric Périmon met en oeuvre son dispositif, et vole 6 euros en 5 minutes à Carrefour.

Le 2° film, de 6 mn est sur le mode des vidéos de démonstration qui tournent en boucle dans les rayons des grandes surfaces de bricolage. Il y est expliqué avec force détails comment réaliser et mettre soi-même en oeuvre ce procédé.

Dans le 3° film, (16 mn) Frédéric Périmon, équipé d'un caddy et de 3 caméras cachées, fait la démonstration, tel un camelot, de son système au marché hebdomadaire de Beziers, et recueille les réactions du public.

 

en savoir plus

 

 

___________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________

 

Frédéric Périmon se donne en spectacle

au Festival d'Aurillac 2010 dans le volet "Art performance" de la programmation officielle.

 

Cinq bannières monumentales d'une esthétique totalement totalitaire, frappées d'un inoffensif logo de la grande distribution, pavoisent le Cours Monthyon, à mi-chemin entre la quinzaine commerciale et la visite officielle de quelque dictateur en exercice.
En écho à cette grandiloquence pas si surannée, le passant est bercé par une hypnotique litanie, fermement diffusée par un réseau de discrets hauts parleurs. Cette obsédante lecture aux accents sacrés se révèle à l'écoute d'une consternante trivialité. Cet animateur de supermarché, perdu dans la foule avec son micro et son drôle de brassard rouge, est en train de psalmodier, mot pour mot, le texte intégral du prospectus promotionnel qui encombrait les boîte à lettres lundi dernier !

 

Dans quel monde vivons nous ? Frédéric Périmon propose sa grille de lecture.

 

_________________________________________________________________________________

_________________________________________________________________________________

 

 

et nous fait partager sa vision de l'évènement

par une série de 86 photos.